Vision des enfants

La vision des enfants

La maturation du système visuel est un élément crucial, indispensable pour avoir une bonne vision à terme. Le système visuel d’un nouveau-né s’adapte progressivement à son environnement, il voit grossièrement les mouvements et réagit aux lumières vives à la naissance mais il ne perçoit pas encore les couleurs et les détails. Les capacités visuelles se précisent progressivement, le nourrisson appréhende son environnement à 50 cm, distingue les couleurs vers 3-4 mois, et affine sa vision précise après 6 mois. Vers 2 ans, un bébé voit entre 4 et 6/10 pour atteindre les 10/10 vers l’âge de 5 ans.

Paliers de maturation de la vision des enfants
Paliers de maturation de la vision des enfants

La bonne évolution de la vision des enfants est parallèle à ses activités, et à son développement psychomoteur. Les yeux de Bébé apprennent à fonctionner ensemble, et durant les premières semaines de vie, les yeux peuvent ne pas être parfaitement alignés sans que cela soit pathologique.

Différents éléments peuvent interférer avec ce bon développement visuel. Le rôle du pédiatre, et de celui de l’ophtalmologiste généralement en deuxième recours, sont essentiels pour démasquer toute anomalie ; le calendrier de dépistage des anomalies visuelles est établi pour des visites de contrôle à 8 jours, 9 mois et 2 ans. On recherchera une déviation oculaire appelée strabisme, des signes en faveurs d’une mauvaise fixation, d’une faiblesse fonctionnelle (amblyopie), un défaut organique avec par exemple une pupille blanche….

Ainsi, les signes qui doivent alerter les parents de jeunes enfants peuvent être :

  • Divergence ou convergence de l’un ou des deux yeux.
  • Blancheur localisée ou généralisée d’une pupille
  • Gêne exacerbée à la lumière
  • Difficultés à suivre les objets ou les personnes, difficultés à fixer le regard
  • Larmoiement chronique, sécrétions oculaires, paupières rouges et collées…

Pour les enfants plus âgés, on pourra être interpellé par :

  • Le fait de se rapprocher de la télévision, du livre, de la tablette
  • Les attitudes d’évitement par rapport à la lecture, le dessin, les spectacles
  • Les maux de tête verbalisés mais également les yeux rouges
  • Les difficultés de concentration à l’école, ou à la maison
  • Les difficultés d’apprentissage notamment pour la lecture, l’écriture….

Votre ophtalmologue est le garant de la santé visuelle de vos enfants, n’hésitez pas à le consulter au moindre doute : ceci est particulièrement important pour les enfants en bas âges où se mettent en place toutes les fonctions de la vision. Le développement d’une bonne vision binoculaire, implique par exemple, que les deux yeux fonctionnent ensemble : en cas de défaut visuel unilatéral non équipé, l’œil concerné risque de devenir « paresseux » simplement parce qu’il n’aura pas été équipé pour accompagner la croissance et la maturation de son système visuel ; c’est ce qu’on appelle « amblyopie fonctionnelle », qui peut tout à fait être rééduquée dans l’enfance et permettre une récupération ad integrum, si le problème est repéré et traité à temps.
Enfin, une anomalie visuelle peut cacher un problème organique grave, et il ne faut pas prendre de retard dans la prise en charge de ces pathologies….

Au moindre doute en matière de vision et d’enfant, encore plus que chez l’adulte, prenez un avis spécialisé sans tarder.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Search

+